ÉDUCATING-POINT

 – ORGASMES FÉMININS : avoir la maîtrise garantit l’épanouissement sexuel

Savoir à quelle catégorie sa partenaire appartient du point de vue orgasmique est important pour poser les gestes qu’il faut et atteindre le bout du plaisir, lors des rapports sexuels.

Elle vient d’atteindre son orgasme lors d’un ébat sexuel

De façon naturelle, chaque femme a sa spécificité pour ce qui est de la satisfaction sexuelle et de l’atteinte de l’orgasme. De ce fait, l’on dénombre trois types de femme : clitoridienne, vaginale où mixte. Pour tout type de femme, les préliminaires sont un facteur d’excitation lors des ébats sexuels ; ils le sont encore plus pour les femmes clitoridiennes. 

Oublier l’orgasme pour profiter du moment en prenant le temps de se câliner, se caresser, s’embrasser ou de se masser mutuellement permet de réduire l’anxiété et la pression de la performance sexuelle.

Selon les sexologues,

« Le clitoris se présente comme un pénis avec au moins 8 000 terminaisons nerveuses. Il est également constitué de tissus érectiles qui se remplissent de sang au moment et l’excitation. Il est donc primordial pour l’homme lors des rapports sexuels, de communiquer avec sa partenaire qui va lui guider vers les zones les plus érogènes. Lorsque le corps sera au climat de l’excitation alors il faut effectuer des petits mouvements en cercle ou de haut en bas en se servant de la langue ou les doigts »,

font savoir les experts.

Cette dame sur son partenaire est en plein orgasme

Qui dit orgasme vaginal, dit pénétration. Les médecins sexologues affirment que pour atteindre l’orgasme vaginal, le pénis est bien sûr un bon moyen. Il emplit en effet le vagin et vient se frotter sur sa face antérieure, contre les corps caverneux gonflés par l’excitation. Mais vous pouvez également vous-même ou votre partenaire, utiliser vos doigts pour y parvenir : le majeur seul, ou accompagné de l’index par exemple. Ils sont plus sensibles, plus faciles à diriger et à mouvoir à volonté. 

L’orgasme mixte ou « blended orgasm » est comme son nom l’indique un mélange de deux types d’orgasmes cité plus haut. Cette jouissance survient lorsque le clitoris et le point G sont stimulés simultanément. On parle aussi de plaisir mixte lorsqu’un orgasme obtenu par stimulation clitoridienne et un autre obtenu par pénétration vaginale se succèdent dans un laps de temps très court. 

« La femme doit s’allonger sur le dos pour favoriser la pénétration tout en caressant simultanément son clitoris ». 

En plein orgasme, cette femme tient fermement le draps

Autre manière de l’atteindre : 

« Le partenaire va à la recherche du point G avec ses doigts. Le partenaire peut également utiliser sa bouche et sa langue pour stimuler le clitoris. Il peut jouer sur la vitesse, le mouvement et la pression ».

Pour tous les types d’orgasme, il ne faut ni oublier, ni négliger la stimulation des seins, des fesses, du cou et de la bouche pour des sensations plus intenses.

Saurelle Ninguem (stagiaire)

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page