INFRASTRUCTURES

PONT SUR LA RIVIÈRE MAYO PINTCHOUMBA : les travaux de construction en cours

[abelainfo] - Situé dans la région du Nord, les travaux dudit pont avancent à un rythme soutenu, avec une nette progression en ce mois de février 2024. Ce projet d'infrastructure majeur vise à rétablir la communication entre les villes de Pana et Poli, favorisant ainsi le développement économique de la région.

(abelainfo) – La construction du pont sur la rivière Pintchoumba dans la région du Nord, est en cours. En ce mois de février 2024, les travaux ont progressé physiquement à hauteur de 45,26 %, en ce qui concerne les ingénieurs. Le projet fait partie du contrat N°117/M/MINMAP/CMPM-TI/2019 du 24 juin 2019, attribué à l’entreprise de construction en coentreprise ARMADA – CAM SARL/ARMADA – TCHAD SARL.

L’exécution des travaux de la construction du pont et de ses points d’accès sur la rivière Mayo Pintchoumba se situe au PK 11 + 800 sur la section de la route Pana Poli, dans le département du Faro, région du Nord, est effectuée par SARL/CADEK SARL. L’infrastructure connaît une progression physique des travaux de 45,24 %. Les aspects déjà réalisés comprennent l’installation du chantier, le défrichage du côté droit de la voie et les travaux généraux de terrassement pour le développement de la chaussée.

Les travaux sont financés par le Budget d’Investissement Public (BIP) pour un montant estimé à 2 144 131 913 FCFA, taxes comprises. Selon le calendrier des travaux de construction, l’achèvement de cet ouvrage est prévu pour le 23 décembre 2024.

Cependant, ce qui reste à faire sur le terrain comprend le coulage de la dalle, le remblaiement adjacent à la route, la mise en œuvre de la réhabilitation, l’achèvement des superstructures telles que les trottoirs, la couche de roulement, les barrières de sécurité, l’étanchéité de la route et du trottoir, ainsi que le développement de la route d’accès.

La finalisation des travaux de construction du pont avec la route d’accès vise à rétablir la communication entre les villes de Pana et Poli, à ouvrir des zones de production en améliorant le transport de marchandises et de personnes, ce qui favorisera le développement des activités économiques, augmentera les revenus, facilitera également l’accès aux marchés, aux hôpitaux et aux écoles.

Raphaël Mforlem

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page