INFRASTRUCTURES
A la Une

ROUTE NDJOLE-MANKIM : l’entreprise intensifie ses actions sur le terrain

[abelainfo.com] - Le 2 juillet 2024, il y a lieu de relever sur le site de construction de cette section de 36,7 km sur la Nationale 15 reliant Ndjole-Mankim que, la mobilisation de l’entreprise SINOHYDRO est remarquable. Les ateliers actifs concernent aussi bien la mise en œuvre des couches de fondation et de base et la construction des ouvrages.

Les opérations principales qui s’exécutent sur cette section concernent l’exécution de la couche de fondation, la mise en œuvre de la couche de base, la construction des ouvrages hydrauliques et des ouvrages d’art. Des remblais provenant de déblai ont été effectués du PK102+200 au PK102+450, du PK 88+125 au PK88+300 et du PK 117+525 au PK 117+675 au cours des sept derniers jours. La mise en œuvre de la couche de base concerne le PK 86+875 au PK 87+225, le 92+850 au 93+200 et l’on relève que l’entreprise a procédé à l’imprégnation au cut-back 0/1 du point kilométrique 93+450- au point kilométrique 92+650.

S’agissant des ouvrages hydrauliques, les travaux de 19 ouvrages sur un total de 21 sont amorcés et la situation générale laisse voir que 06 ouvrages hydrauliques sont achevés et 13 sont en cours d’exécution. Il est important de noter que les blocs techniques de 05 ouvrages construits par CR20 (entreprise résiliée) sont achevés. Pour ce qui est des ouvrages d’art, l’entreprise a entamé des sondages complémentaires afin d’apprécier la qualité des sols et des roches traversées au droit des points de passage des pieux.

A date les sondages sont exécutés sur huit (08) points. Le rapport d’études géotechniques complémentaires de la fondation de l’OA5 reste attendu. L’entreprise a aménagé une plateforme de préfabrication des poutres de 20m, 22 bossages ont été construits et le ferraillage des poutres témoins PP1, PP2, PP3 est en cours.

Sur un tout autre plan, à date, l’entreprise compte dans ses effectifs, sur 331 travailleurs, 138 employés recensés dans la zone d’influence du projet, sois 41.7 %. Après examen de 47 copies de contrat de travail pour les locaux et 22 copies de contrats de travail pour les expatriés transmises à la mission de contrôle, il ressort que les contrats de travail ne sont pas conformes à la réglementation en vigueur au Cameroun.

Il a été demandé à l’entreprise d’arrêter le processus de signature de ces contrats et d’utiliser le modèle actualisé et validé par la Délégation Départementale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle du Mbam et Kim. En outre, l’entreprise a aménagé un robinet à l’extérieur de la base de Ndim, où les populations riveraines s’approvisionnent en eau de boisson.

L’entreprise Sinohydro a été contractée pour achever les travaux d’aménagement de la section Ndjole-Mankim, à la suite de la défaillance de l’entreprise CR20.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page